Lifestyle

Les bons côtés du confinement ou comment voir la bouteille à moitié pleine.

Parce que nous n’avons pas le choix, autant essayer de souligner l’aspect positif du confinement! Non?!

Au tout début du confinement, nous nous sommes dit que les jours allaient être terriblement longs et ennuyeux.

Après une première semaine chaotique placée sous le signe du stress face à cette situation inédite, nous avons pris notre rythme.

Si bien qu’à partir de la deuxième semaine du confinement, les journées passent aussi vite qu’avant le confinement.

Notre temps est réparti entre le télétravail, les commandes que j’ai à l’atelier, les tâches quotidiennes, l’école…

Presque tout comme avant, sans les bouffées d’oxygène prises à droite à gauche, sans voir personne et avec les marmots dans les pattes H24 et en 2 fois moins de temps!

Bon cote confinement famille

Conserver le rythme

Nous avons maintenu les horaires habituels de repas, de sieste et de coucher.

Dès l’annonce du confinement, je me suis dit, quitte à être enfermée chez moi, qu’il fallait que je profite de cette parenthèse.
Le temps est suspendu comme il ne l’a jamais été auparavant et comme je l’espère il ne le sera plus jamais.

Nous tous réunis à la maison.

A LIRE : Les meilleurs Podcasts pour enfants de 3 à 12 ans!

Prendre soin de soi

Je me suis mise au yoga !

Ça faisait longtemps que j’en avais envie mais le manque de temps m’a toujours fait reporté. En moyenne, je fais une séance de yoga vinyasa un jour sur deux.


C’est le luxe d’avoir un temps pour soi alors que nous vivons 24h/24 ensemble. Malgré tout j’en perçois déjà les effets physiques mais pas seulement. Cette demi heure me permet de me recentrer sur mon corps et mes sensations (enfin presque Crampon adore venir interférer!), c’est devenu un indispensable.

Un autre rapport au temps

La situation de confinement met en évidence, je trouve, à quel point notre rythme habituel, calé principalement sur les horaires d’école, ceux de la nounou ou de mon homme, est stressant.

Non pas que les horaires soient si difficiles à tenir mais plutôt par leur précision. Avec un enfant de 7 ans et une de presque 3 ans, il ne faut manger tôt, pour les coucher tôt pour qu’ils se lèvent, en forme, le matin pour être à l’heure à l’école et chez la nounou.

Dans ce nouveau planning, nous ne sommes plus à 10 min près pour quoique ce soit, ni même à la demi-heure près ! Nous faisons pourtant l’école chaque jour, nous sommes parents et nous travaillons malgré tout chaque jour en demi journée.

Nous n’avons plus dit une seule fois aux enfants, “allez dépêchez vous, on va être en retard !”

Je t’avouerais par contre qu’on leur dit parfois “allez vous laver les dents et hop au lit, vite !!” mais simplement parce qu’on a hâte de se retrouver au calme ! (ça c’est nous qui décidons, alors c’est pas pareil !)

A LIRE : 3 séries à regarder absolument, elles abordent la famille avec justesse!

Les enfants pendant le confinement


En parlant de rapport au temps, je me suis rendue compte, que les enfants se comportent différemment.

Eux aussi ont plus de temps ! C’est mal fichu car quasiment toute l’année Crampon et Moustique se mettent à super bien jouer ensemble le matin pendant que l’on se prépare avant de partir au boulot et à l’école.

Quand ils reviennent en fin de journée ils jouent un peu dehors mais ensuite ils ont souvent envie de regarder des dessins animés.

Je n’ai jamais vu mon fils autant jouer avec ses Legos et ma puce s’y est mise aussi. Le reste de l’année finalement on ne fait que courir et ils n’ont jamais le temps de se mettre à entreprendre des constructions en legos, de cabanes…

Parce qu’il ne reste qu’une demi heure avant de manger ou une demi heure avant de partir ou de se laver…

C’est plutôt positif.

Au début du confinement je me suis dit que ces quelques semaines allaient ressembler à un immense test.

Un peu à l’image de ces mauvaises émissions de télé-réalité.

Répondre à la question “pourrions nous vivre ensemble, si nous n’étions pas sans cesse drivé par les contraintes horaires et nos devoirs d’employés ou de parents ?”

Le verre a moitié plein

Nous sommes concentrés sur nos enfants, notre cocon. Nous savourons cette parenthèse, ces jours, ces semaines qui s’enchaînent hors du temps.

Pas où peu de contrainte horaire. Des journée entières à profiter de nos enfants, à améliorer notre habitats, à faire ce que nous n’avons jamais le temps de faire.

Bref ! Tout ce que je peux constater c’est que nous sommes raccord sur notre vie au quotidien, même H24. Nous confinons aux petits oignons, comme j’aime à le dire!

Mon homme nous prépare chaque jour de super repas.

Vive les kilos en trop, de toute façon cette année les vacances vont se terminer à la maison. On s’est fait à l’idée que nos billets d’avion, achetés il y a quelques mois, ne nous serviront pas de sitôt ! Nous avions prévu de passer 24 jours aux Etats unis, faire toute la côte est. J’étais à deux doigts de réaliser un de mes rêves, aller à la Nouvelle Orléans!

Le principal c’est que l’on soit en bonne santé alors prenez soin de vous et de vos proches !

Tu me racontes comment ça se passe chez toi le confinement ?

19 thoughts on “Les bons côtés du confinement ou comment voir la bouteille à moitié pleine.

  1. Hello ! Chez moi c’est comme quand les enfants sont en vacances, puisque je bosse de chez moi avec eux dans les pattes, sauf qu’ils ont plus de devoirs qu’en vacances 😉 Mon mari bosse en pharmacie, donc pour lui aussi, le taf continue comme avant. Pour moi, c’est chaud niveau temps car j’ai toujours autant de boulot aussi.

  2. Le confinement, j’aime ! Pas de contraintes d’horaires puisque plus d’activités en association, ce qui me porte à beaucoup réfléchir en ce domaine. M’ennuyer, pas le temps la vie reprendra un cours normal que je n’aurais pas tout fait. Je profite du jardin plus qu’à l’habitude. Mon stress le 11 mai et que les gens fassent n’importe quoi !

    1. Je suis d’accord, j’appréhende aussi le 11 mai. Nous allons tous dépendre les uns des autres, il sera de la responsabilité de chacun de faire ce qu’il faut pour protéger notre santé. Quand on voit le comportement de certains pendant le confinement ça n’est pas forcément rassurant.
      Le bonheur d’avoir un jardin, c’est un luxe enore plus en ce moment !
      C’est bien d’avoir le telos de réfléchir, ça chabge !
      Bonne journée à toi
      Bizz

  3. Coucou ! Hors mi ne pas pouvoir aller voir ma mère de mon coté c’est le verre totalement plein !
    J’adore être avec mes enfants et m’occuper d’eux, je suis heureuse de leur faire l’école, et surtout de lui faire passer des cap sur ce dont il aurait buté et loupé, les programmes vont vite. Avec moi on creuse le choses quand ca coince, jusqu’a ce que ca passe.
    Le tout dans la bonne humeur pour maintenant. Certes au début ce fut un peu compliqué mais on a trouvé notre rythme !
    Des bisous

  4. Bonjour, le confinement un peu marre actuellement, j’aimerais tellement trouver un job car etant au chômage avant le confinement, ça me change pas beaucoup mais déjà le chômage m’a fait perdre mon social, mais le confinement c’est pire.

Les commentaires font vivre le blog et j'adore vous lire!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.